l’Égalité par les Services Publics

Les services publics sont les premiers touchés par les politiques d’austérité menées par les gouvernements successifs. Or le service public doit se développer pour répondre aux besoins fondamentaux de toutes et tous en respectant l’égalité de traitement et d’accès. Cela nécessite de reconstruire un réseau de services publics de proximité couvrant l’ensemble du territoire.

Il faut aussi prendre en compte les contraintes (mobilité, accès financier, dépendance…) qui pèsent particulièrement sur les femmes.

Les associations de défense des droits des femmes et des lesbiennes doivent pouvoir continuer à bénéficier de subventions publiques conséquentes,  car elles assurent de fait des missions de service public. Ces subventions devraient être pérennisées.

 

POUR UN SERVICE PUBLIC DE QUALITÉ, NOUS VOULONS

- L'abrogation de la loi HPST et de la tarification à l'acte :

L’application de la tarification à l’activité (qui a pour conséquence de privilégier les soins coûteux, qui rapportent plus à l’hôpital, plutôt que des soins -parfois préventifs- qui rapportent moins) a contribué à fermer des services hospitaliers.  La loi Hôpital Patients Santé Territoire a achevé le travail, démantelant  l’hôpital public et rayant de la carte plus de 800 maternités et plus de 160 centres IVG.

- Le remboursement à 100% des soins médicaux

- Des centres sociaux de proximité

- L’application de la loi sur les réquisitions de logements

- L’abrogation par l’Etat des loyers et des logements décents

- La résorption immédiate de la précarité dans la fonction publique

 

POUR DÉFENDRE LES DROITS DES FEMMES, NOUS VOULONS :

- Un Ministère des Droits des Femmes de plein exercice et l’augmentation de son budget

0,0066% du budget général de l’Etat pour l’égalité femmes-hommes, ce n’est pas assez!

- Des subventions pérennes pour les associations qui remplissent des missions de service public puissent fonctionner

Services publics1sur3 Services publics2sur3 Services publics3sur3

Droits femmes